À paraître le 12 janvier 2021

Acheter en ligne :

Partager sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À paraître – Il est interdit de nourrir les pélicans

Traduit par Valentina Chepiga

Ce roman est une invitation à observer le monde qui nous entoure à travers
les lunettes d’un intello pétersbourgeois, professeur de littérature, un peu
naïf et maladroit, toujours sans un sou, mais si irrésistiblement sympathique.
Andreï, alter ego de l’auteur, débarque à Londres où il voit s’effondrer
le peu de certitudes qui lui restent. Car le voici plongé dans un tourbillon
d’aventures, plus déroutantes les unes que les autres – prétexte
in fi ne pour mettre en scène l’essentiel : le désenchantement inexorable
du monde.
On le suit dans le dédale des rues londoniennes comme on le suit dans celui
de ses pensées, explorant toutes les cachettes de son esprit. Cependant,
nulle part il ne trouve de remède à sa solitude.
À l’heure où la réussite sociale est érigée en modèle, cet anti-héros plein
d’ironie, éternel perdant, propose une autre voie, celle de la sensibilité
et de l’analyse du genre humain, reliant ainsi ce roman à la grande tradition
littéraire.

« Notre monde est absurde et irrationnel, ainsi que les êtres qui l’habitent. On est tous un peu des pélicans, ces oiseaux de mer maladroits aux becs énormes, beaux dans le ciel où ils s’envolent en s’abandonnant aux rêveries et ridicules sur la terre. »