Paru le 9 juin 2017

Partager sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le Bonheur conjugal

Tolstoï écrit cette nouvelle en 1859. Elle est perçue, notamment par Romain Rolland, comme étant « l’oeuvre la plus pure qui soit jamais née de lui ». Il ajoute également que « c’est le miracle de l’amour ».

Cet ouvrage se démarque du reste de la production de Tolstoï dans le sens où pour la première fois, l’auteur choisi de se glisser dans la peau d’une femme pour raconter son récit. Avec des mots emplis d’émotions il retrace sa propre expérience du mariage et anticipe toutes les étapes qui attendent son amour : des moments les plus heureux, au doutes et aux déchirures.

Une excellente réflexion sur le sentiment amoureux et sur la vie de couple qui est toujours d'actualité !

Babelio