Un roman délicat, plein de magie, magnifié par une histoire d’amour hors du commun, fragile équilibre entre une femme et une poupée, entre le réel et l’image que l’on s’en fait...

« Notre monde est absurde et irrationnel, ainsi que les êtres qui l’habitent. On est tous un peu des pélicans, ces oiseaux de mer maladroits aux becs énormes, beaux dans le ciel où ils s’envolent en s’abandonnant aux rêveries et ridicules sur la terre. »

L'auteur

Ouvrez une porte sur l’univers de la Russie du XIXe siècle et son atmosphère envoûtante.

Un poème de terre. Sur la grande terre russe et sur ses habitants, qui la boivent jusqu'à la nausée.

Babelio
Le livre, un pas vers la liberté